Industrialisation Partitionnement et Processing SSAS

Consultant SQL Server & Data Insights au sein de la société coopérative SCOP IT et MVP SQL Server depuis 2015, j'ai hâte de partager mes expériences avec vous !

2 Comments

  1. François

    Pas mal! Après je me demande dans quelle mesure tu simplifies pas ton deploiement en stockant les métadonnées du groupe de mesure dans les annotations en K/V – plutot que dans une table – mais c’est une question de goût. L’avantage c’est que tu peux te passer de SQL pour stocker ça et deporter tout le code (vérification de l’existence de ces metas et logique de process) dans une lib .net sans dépendance autre que SSAS. T’en penses quoi?

    1. Sauget Charles-Henri

      Hello,

      J’aime bien l’idée, mais moins facile dans ce cas là de séparer exploitation et développement de la base AS (Je vois mal un DBA exploit me changer les annotations du cube). Comment tu gèrerais “Simplement” un équivalent de la requête SQL qui te permet de définir ton partitionnement de façon 100% flexible (1 partition par années pour les n dernières années puis par mois sur l’année passée puis par jours … ?). Ceci étant pouvoir se débarrasser de toute la partie SQL pour rester 100% cube c’est super intéressant 😀

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *